Les déchets : un des plus gros enjeux écologiques du Maroc !

LIFESTYLE

As Salamu Alaykoum ! Coucou tout le monde !

Eh oui, mon Maroc n’est pas tout vert… Il faut se le dire, le pays possède certaines carences au niveau écologie. En tête de liste, tu trouveras le problème des déchets.

Au Maroc, le tri sélectif n’existe pas, ce qui rend peu probable la possibilité de recycler ce qui peut l’être comme le plastique ou encore le carton. Mais ce n’est pas le pire ! Ce qui est problématique est la très faible présence de poubelles. Ce qui me semblait naturel et logique en France est un vrai luxe au Maroc. Un foyer ne possède pas sa propre poubelle, exception faite dans les quartiers résidentiels de luxe.

Dans la majorité des cas, il existe une à deux bennes à ordure pour tout un quartier. Oui oui, tout un quartier…qui comprend des habitations, des commerces, des cafés et restaurants, des administrations et bien d’autres choses. Certains doivent même prendre la voiture pour jeter leur poubelle.

Par conséquent, cette benne à ordures déborde très rapidement, ne laissant pas d’autres choix aux habitants du quartier que de déposer leurs ordures à côté de la poubelle. Les ordures sont donc laissées à même le sol et cela pendant plusieurs jours. En plus du manque de poubelles, le ramassage des déchets est peu fréquent.

Tu pourras donc croiser sur ta route la benne à ordures du quartier qui laisse son odeur sur plusieurs mètres, qui nourrit les animaux errants, et qui laisse tout le plaisir aux bactéries de se développer comme bon leur semble. Pas très ragoûtant hein…

Et qui dit manque de poubelles et ramassage peu fréquent, dit mauvaise habitude pour les marocains que de jeter leurs ordures dans la rue. Aucune poubelle à l’horizon, quoi de plus facile que de jeter son paquet de bonbons vide sur le trottoir ? C’est un geste qui est très commun, de l’enfant en bas âge à la personne âgée, tout le monde y passe. Et cela ne semble choquer personne. Entre la négligence des autorités quant au traitement des déchets et toutes ces incivilités, le Maroc est entrée dans une véritable spirale infernale.

Bien sûr, je parle en général. Il est vrai qu’il existe des villes plus propres que d’autres comme par exemple Tétouan, réputée pour sa propreté. Malheureusement, c’est un cas particulier

Mais tout n’est pas perdu ! Une lueur d’espoir brille au loin. Cette problématique des déchets commence réellement à peser lourd au quotidien. C’est pourquoi certains marocains et marocaines ont décidé d’agir pour lutter contre ce fléau.

Je pense au mouvement citoyen Action Casa (que tu peux retrouver juste ici : https://www.facebook.com/groups/ActionCasa/) qui mène des actions de ramassage des déchets dans la capitale économique du pays. Ils ont déjà nettoyé des plages, des forêts et certains quartiers précis. Ce mouvement commence à prendre de l’ampleur et certains reprennent déjà le concept dans d’autres villes.

Dans un autre style, Ifassen (juste là : https://www.ifassen.com/) est une jeune start’up écolo et solidaire qui donne une seconde vie aux sacs plastiques en les transformant en accessoires de mode ou de décoration intérieure. Ce sont les femmes de la ville de Berkane qui font des merveilles avec leurs dix doigts : réduire les déchets tout en participant à la réinsertion des femmes en situation précaire, voilà le magnifique travail d’Ifassen.

Ce genre d’initiatives ne peut que me laisser positive quant à l’enjeu des déchets au Maroc. Les choses bougent, et je suis heureuse d’y participer.

A bientôt pour un nouvel article sur le Maroc green et écolo !

Nora B.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s